Syndicat du SMMOF > FAQ > Réponses aux questions

Comment devient-on ostéopathe ?

Vous avez plusieurs possibilités pour faire des études d’ostéopathie :

Si vous en avez les capacités intellectuelles, faites des études de médecine puis des études complémentaires d’ostéopathie, car c’est la seule formation vraiment complète et c’est celle qui permet de pratiquer toutes les techniques thérapeutiques.

Vous pouvez faire des études de kinésithérapie (concours commun après le bac avec médecine, dentaire, sages-femmes) pendant 4 ans puis des études complémentaires en obtenant le DIU d’ostéopathie. C’est la même formation pour les sages-femmes et les infirmières. Officiellement, on est reconnu comme professionnel de santé. Vous pouvez aussi intégrer une des nombreuses écoles d’ostéopathie qui recrute après le bac, sans concours avec une durée d’étude d’après la loi de 3 ans mais en réalité de 5 à 6 ans. La formation paraît bonne sur le plan pratique et théorique, mais tous ceux, qui entrent, sortirons avec le diplôme et il n’y a pas de stages hospitaliers pour apprendre à faire un diagnostic médical avec de vrais malades. Vous ne serez pas reconnu comme professionnel de santé. Les écoles d'ostéopathie non-médicales sont privées et les frais de scolarité sont à votre charge (7000 à 10 000 € par an).

Il y a une limitation dans les gestes permis par la loi pour les non-médecins: il est interdit de pratiquer des touchers pelviens et des manipulations gynéco-obstréticales (en-dehors des sages-femmes), il y a besoin d’un certificat de non-contre-indication d’un médecin pour traiter des nourrissons de moins de 6 mois, ainsi que pour traiter la colonne cervicale. Il n’est pas permis de traiter des pathologies organiques, qui doivent être adressées à des médecins. Les manipulations forcées ne sont autorisées qu’aux seuls médecins.

Il est évident qu’il y a trop d’ostéopathes en formation, pour penser que tous ceux, qui sont en formation actuellement, pourront vivre de leur art. Il y a plusieurs milliers d’ostéopathes en formation dans les 43 écoles, actuellement agréées. 12 000 personnes ont déjà obtenu le titre d’ostéopathe par le biais des commissions régionales.

L’ostéopathie, un métier d’avenir ? Plutôt le miroir aux alouettes !

Dernière mise à jour le 2012-07-30 par Jean-Paul RAFFALLI.

Revenir